Sculpture d'un busteL’Œuvre m’a dit :

« Des mains bouillonnantes d’impatience dans ce bain de terre chaude et odorante. Elles ne répondent pas au cerveau qui s’interroge, qui échafaude ses plans d’attaque, ses techniques rapprochées. Le cerveau y va de son insistance et de son insatiable désir d’effleurer le beau, d’avoir la satisfaction de manifester dans une forme épurée ce qui relève de l’indicible, de la magie cachée. Les mains, elles, malaxent, renversent, pétrissent, réforment, encore et encore. Elles bataillent contre une volonté qui veut s’affirmer et créer l’idéale pensée accouchée par le cerveau formaté. Les mains s’affirment et commencent à articuler une danse frénétique autour de ce qui voudrait apparaître. Elles court-circuitent toute analyse, toute démarche articulée. Elles sont bien décidées à n’en faire qu’à leur tête ! A cet instant, Elle commence à apparaître, Elle se dessine peu à peu… Elle ne veut dévoiler que l’essentiel : sa féminité, son dénuement, sa poitrine nourricière, son regard vers le ciel… Et du sommet de son crâne émerge une coupe réceptive : la coupe du féminin sacré est révélée. Dans son plus simple apparat, l’homme a découvert sa Créativité dans sa part de féminité. »

CONTACT CRÉATIF

Jacqueline Lussan

Première sculpture Buste de femme Buste de femme