Nouveau livre !

“L’Oeuvre m’a dit
à la rencontre des Hautes-Pyrénées”

24 textes et photos

Parution Novembre 2019

Prix : 14,50€





En savoir plus

 

 

Agenda

 

ATELIERS IMPRO'EVIDENCE

 

LIBRAIRIE AU PAYS DES MOTS

Argelès-Gazost 

Le mardi de 17h30 à 19h

Dates : 17 et 24 mars, 14 et 28 avril,

12, 19 et 26 mai,

2,9, 16, 23 et 30 juin

Inscriptions ouvertes via Rubrique Contact : site, email ou tél portable

 

LIBRAIRIE PLUME

Esquièze-Sère 

Le jeudi de 17h à 18h30

Inscriptions ouvertes via Rubrique Contact : site, email ou tél portable

 

SÉANCES DE DÉDICACES

 

NOUVELLE DATE !

SAMEDI 14 MARS 2020

à   IBOS, au Méridien, Espace culturel Leclerc, le samedi 14 mars 2020 de 10h à 19h30

 

 

ARGELES-GAZOST, le samedi 7 décembre, Salon du Livre, au stand de la librairie Au Pays des mots

ARRAS EN LAVEDAN, le dimanche 8 décembre, 14h-17h, Librairie Le Kairn

LOURDES, le samedi 14 décembre, Espace culturel centre ville, 10h-12h30 et 16h-18h

ESQUIEZE-SERE, le lundi 23 décembre, Librairie Plume, à partir de 16h30

 

 

 

ATELIERS IMPRO'EVIDENCE CORPORELLE

En cours de programmation

 

“Ce n’est pas tant le chemin qui est important mais la direction que l’on veut lui donner”

La psychologie transpersonnelle

Une autre alternative… intelligente… libre

Pour une humanité en évolution…

 

 

Définitions … Caractéristiques …

 

Le plus simple pour définir un mot est en tout premier lieu de regarder son étymologie.

« Psychologie » du grec psykhê : âme et logos : science, traité, = science de la psyché, de l’âme

Le dictionnaire Quillet de la Langue française définit la psychologie comme la « partie de la philosophie qui traite des phénomènes psychiques et de leurs lois » et « Aptitudes à comprendre l’état d’âme d’autrui ».

« Transpersonnelle » : « trans » : du latin : au-delà, à travers et « personnel » du mot latin « persona » : masque, personnage. Transpersonnel = au-delà du personnage,  à travers le masque.

Psychologie transpersonnelle :la science de l’âme au-delà de la personne,

au-delà de l’ego

 

La psychologie transpersonnelle est liée à la métaphysique. S’interroger sur l’âme (science de l’âme) revient à s’interroger sur la nature de l’homme, son origine, sa finalité : il s’agit ici des grandes questions existentielles que traite la philosophie. Cette démarche relève d’une considération existentielle et cela donne aux expériences de vie un sens plus universel. La philosophie est là pour résoudre les questions existentielles par la raison, rationnellement, et la religion les aborde par le biais de la foi, l’une n’excluant pas l’autre.

La psychologie transpersonnelle est une psychologie holistique car elle propose de voir la globalité de l’individu : ses dimensions physique, mentale, émotionnelle, familiale, sociale, culturelle et spirituelle et de prendre en considération tous les niveaux autres que le niveau de la personne humaine individuée.

Quel sens je veux donner à ma vie ? Quelles sont les valeurs sur lesquelles je ne peux pas transiger, pour ne pas “me perdre” ? Qu’est-il juste que je fasse ? Qu’est-ce que je dois et à qui ? Tout ceci implique aussi le discernement.

Le sens de la vie humaine est le dépassement de la notion de personne, d’ego, pour accéder au Soi. Dépasser de plus en plus le point de vue de l’ego en ouvrant de plus en plus son « œil spirituel » ; s’ouvrir à une spiritualité novatrice, non religieuse, considérant que toute réalité naturelle immatérielle est appelée « spirituelle ».

L’Institut de Psychologie humaniste et transpersonnelle de Rezé (Loire Atlantique), IPHT-Formation, écrit : « La psychologie transpersonnelle est la dernière née des psychologies humanistes. Développée dans les années 70 aux Etats-Unis, elle intègre la dimension spirituelle en psychologie et en psychothérapie et réunit dans une même pratique les apports de la psychologie jungienne, de la psychologie cognitivo-comportementale, de la sophrologie, du yoga et de la méditation. La Psychologie transpersonnelle affirme notamment l’unité corps-âme-esprit, l’interdépendance de toutes les créatures de l’univers et la reliance intime de chaque être avec la source sacrée de l’Amour universel … […] Une autre façon de concevoir la vie.»

 

Pourquoi cette psychologie plutôt qu’une autre ?

 

Parce qu’elle est un des moyens les plus efficaces de se « réunifier » : résoudre nos désordres intérieurs et accomplir ce que l’on est, vivre un vrai bonheur. Les bouddhistes par exemple parlent de réaliser le dharma et Paulo Coelho évoque la « Légende personnelle » ! Cette psychologie dans tous les cas reconnaît à l’homme libre et responsable, son pouvoir et son potentiel.

 

Parce que le transpersonnel c’est aussi rétablir le contact et se mettre au service de l’Œuvre divine ou de l’Univers ou de Dieu ou de la Lumière ou de la Source ou de l’Énergie de vie ou……etc.…On y met le mot que l’on veut, celui qui nous parle, mais qui traduit la FORCE qui est en nous,  une force immanente et transcendante, et qui va participer de notre vie et de nos choix selon nos valeurs morales et spirituelles.

 

Parce que cette psychologie vise la réalisation, la pleine réalisation de l’être humain, par le travail sur soi, avec soi, pour soi. L’être humain se connaîtra et connaîtra le monde. Socrate écrit : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers…». Ainsi, « en son âme et conscience», il pourra contacter la force du  sacré, sa propre “divinité” et atteindre avec enthousiasme, l’épanouissement, l’accomplissement.

« L’enjeu est de trouver en soi, sans se retirer du monde, un espace sacré, un absolu,

comme un morceau de ciel accessible à tous, et qui ne se vend ni s’achète. » Anselm Grün

 

Pour des références documentaires complémentaires, voir Bibliographie et Webographie